Editorial du 02 Mai 2016

 

Chères collègues,
La 6ème Journée des Pathologistes des CHG a été cette année encore un succès.
Les débats ont été riche d'enseignement et l'assemblée toujours aussi dynamique.
Il faut dire que les sujets ne manquent pas et notre spécialité est en pleine mutation.
Par contre l'évolution ne va pas forcément vers le bien et il y a de quoi s'inquiéter.
Nous essaierons de vous tenir au courant des dernières RV , réunions importantes
qui concerne notre spécialité.
Le syndicat condamne la sous-traitance de services d'ACP avec ristournes.

En effet, on assiste actuellement à une recrudescence d'AO et de sous-traitance de service d'ACP
de la part de certains établissements (surtout de CHG) avec des cabinets libéraux qui proposes des
ristournes inadmissibles et condamnable car nous actes ont été négociés avec la CNAM.
Ces pratiques sont très délétère pour l'ACP des CHG qu'elle affaibli et pour la spécialité.
Comment peut-on ensuite négocier une revalorisation des actes ?
Peut-on faire du travail de qualité avec des tarifs pareils alors que tout le monde sait que nos actes
ne sont suffisamment valorisés ?
Tout cela va paraître dans le prochain ActuPath.
Les regroupements

Le paysage de l'ACP est en pleine mouvance actuellement.
Chacun essaie de sauver son service, c'est bien mais par n'importe comment.
Ne faisons pas n'importe quoi et agissons avec bon sens, il y a quelques règles à respecter :
- Restons déontologiques entre collègues
- N'agissons pas seul dans notre coin
- L'égoïsme risque au contraire d'affaiblir l'ACP public
- Respectons la hiérarchie  CHG et CHU
les CHG doivent essayer de travailler ensemble et le CHU doit rester leur  référent.
Associons-nous au CHU quand il n'y a pas moyen de faire autrement.
Le collège reste le maître d'oeuvre et à votre écoute pour vous aider et vous soutenir.

Pour une loi sur l'ACP

Puisque nous ne faisons plus partie de la loi de la biologie, où nous étions définis par défaut, le SMPF
travaille pour que nous obtenions une loi propre à l'ACP.
Cela risque d'être difficile, mais le jeu en vaut la chandelle, car ce serait probablement  le meilleur
moyen de défendre notre spécificité et donc notre métier.
Il est important que les hospitaliers se mobilisent à nouveau pour soutenir le syndicat dans ses actions.
La plupart des membres ont bien compris que l'hôpital est en difficulté et souhaitent nous soutenir.
Adhérez au syndicat pour que le nombre de membres du CA hospitaliers soient plus nombreux.
En effet, les statuts ont été modifiés et le nombres de représentant de chaque mode d'exercice
(libéral et hospitalier) se fait au prorata du nombre d'adhérents.
Toutes ces informations seront  traitées plus en détail dans InfoPath , accessible par ceux qui sont
à jour de cotisation.

Date à retenir :
Journée du SMPF du 18 juin 2016
Programme
Pathologie moléculaire
Regroupements
Dr Joël Cucherousset
Publié le 02 Mai 2016